Le réseau ANCAV

L’ANCAV-TT (Association Nationale de Coordination des Activités de Vacances).

Association « loi 1901 », créée en septembre 1985 par la CGT et 5 fédérations professionnelles.

L’ANCAV-TT est un outil associatif de Coordination, porteur de valeurs émancipatrices et d’innovations sociales, de mutualisation et de mise en commun, de solidarité et d’action.

Ses objectifs : assurer la pérennité et le développement d’un tourisme social de qualité ouvert à tous, contribuer à l’action pour conquérir les moyens nécessaires afin de répondre aux besoins pour des vacances et des loisirs de qualité.

Le réseau ANCAV-TT représente un fort potentiel professionnel. Au fils des années il a su développer des savoirs- faire dans le cadre des métiers du tourisme, des loisirs, de la culture et du sport.

Il est composé de :

  • 286 CE copropriétaires sur  20 villages de vacances
  • 2 500 CE travaillant avec notre pôle sur la France et à l’étranger
  • 36 villages sous forme d’associations de gestion répartis sur toute la France
  • 23 associations de proximité

Les 23  associations « loi de 1901 », adhérentes à l’ANCAV-TT, développent leurs activités au plan local, départemental ou régional.

Elles sont de véritables relais entre les adhérents (collectivités et individuels) et les partenaires.

Elles coordonnent des activités sociales :Voyages, séjours,  arbres de Noël, journées à la mer, loisirs, sports…

Elles sont à votre disposition pour vous apporter tous les renseignements et informations sur leurs activités, l’adhésion et la Carte Loisirs.

Pour les Comités d’Entreprise, les COS/CASC et collectivités, elles constituent autant de lieux de rassemblement et de coordination pour mettre en oeuvre leur projet social, culturel et associatif, en cohérence avec l’action globale du pôle.

Grâce à la proximité, elles développent leur utilité sociale dans un rapport étroit avec le mouvement syndical et social, et contribuent à l’expression revendicative et à la couverture des besoins en matière d’activités sociales et culturelles.

Elles concourent à :

  • diversifier l’offre en réponse aux besoins des salariés et de leur famille,
  • investir davantage le champ des activités culturelles,
  • faire émerger de nouvelles demandes et de nouvelles pratiques par leur action de proximité,
  • développer des partenariats diversifiés,
  • créer des solidarités et du lien social.

Les commentaires sont fermés